Images de modèles de Storman. Fourni par Blogger.

Blog Archive

Video Of Day

Text Widget

Sample Text

Rejoignez nous sur Facebook

Popular Posts

Pages

Get Social

L’incroyable fraude de l’industrie du cancer dévoilée au grand jour : 100 milliards de dollars par an dépensé pour la chimiothérapie toxique pour de nombreux FAUX diagnostics… L’aveu choquant de l’Institut National du Cancer concerne des millions de patients

 

100 milliards de dollars dépensés chaque année pour des traitements de chimiothérapie toxiques qui causent des dommages aux patients et des effets secondaires appelés « cerveau chimio », un groupe d’experts du cancer commissionnés par l’Institut National du Cancer a admis publiquement il y a deux ans que des dizaines de millions de « cas de cancer » n’en étaient pas du tout.


Des dizaines de millions de personnes qui ont reçu le diagnostic du « cancer » par les oncologues véreux – et que l’on a poussées par la peur à subir des traitements de chimiothérapie injustifiés mais extrêmement rentables – n’avaient en fait jamais eu cette menace vitale à aucun moment, ont confirmé les scientifiques.

« Le mot cancer évoque souvent le spectre d’un processus inexorablement mortel ; cependant, les cancers sont tous différents et peuvent évoluer de manières très variées qui ne progressent pas tous vers les métastases et la mort. Parmi eux se trouve ce qu’on appelle la maladie indolente qui n’entraîne aucun dommage tout au long de la vie du patient, » indique le résumé de l’étude publiée qui s’intitule Sur-diagnostic et sur-traitement du cancer, une possibilité d’amélioration (JAMA. 2013;310(8):797-798. doi:10.1001/jama.2013.108415)

L’article poursuit en expliquant que de nombreuses lésions tissulaires en biologie humaine reçoivent le diagnostic avec le terme de « cancer » qui fait peur même si elles ne conduisent pas à de réels problèmes même si elles ne sont pas traitées.

100 milliards de dollars par an générés par l’industrie du cancer pour traiter de nombreux patients qui n’ont jamais eu de « vrai » cancer

Les oncologistes et l’industrie du cancer du sein s’adonnent à un sur-diagnostic systématique du cancer de façon à effrayer des patients et leur faire accepter des traitements inutiles. Ces traitements aident à générer 100 milliards par an de revenus des chimiothérapies, souvent pour des soi-disant « cancers » qui n’auraient jamais dû être considérés comme des cancers.

« Les médecins, les patients et le public doivent reconnaître que le sur-diagnostic est courant et survient le plus fréquemment lors du dépistage du cancer », prévient l’article scientifique de NCI commandé dans le JAMA.

Un éditorial de 2002 dans les Annales de Médecine Internationale soutenait que l’efficacité des mammographies pour les femmes jeunes est une question qui reste sans réponse. « Le débat mérite d’être suivi de près », a conclu le directeur de la revue, « car les femmes décident d’avoir une mammographie de dépistage, et c’est notre rôle de les informer du mieux que nous pouvons. » Pourtant, il est important de garder à l’esprit que la mammographie peut conduire à un sur-diagnostic, c’est-à-dire, la détection d’une tumeur qui ne serait pas devenue cliniquement décelable dans la vie de la patiente. » – Tiré du livre « What if Medicine disappeared » (et si la Médecine disparaissait ?) par Gerald E. Markle.



L’industrie du cancer fonctionne avec des charlatans scientifiques et des tactiques commerciales sordides basées sur la peur pour recruter des patients

Tout cela confirme ce que j’ai dit à maintes reprises en tant que défenseur de la santé des consommateurs : L’industrie du cancer utilise des stratégies alarmistes qui relèvent du « terrorisme médical » pour recruter des femmes et des hommes effrayés comme candidats à des traitements du cancer inutiles – mais très rentables – qui ne bénéficient à personne d’autre qu’aux charlatans de l’industrie du cancer (oncologues).

Comme cela a été tout d’abord publié dans Natural News :

Le rapport lance un certain nombre de missiles sur la façon dont de nombreux cancers sont diagnostiqués. Le cancer du sein, par exemple, n’est parfois pas du tout un cancer mais plutôt une affection bénigne telle que le carcinome canalaire in situ (CCIS). Cependant, on ne sait pas combien de millions de femmes qui avaient le CCIS ont été diagnostiquées à tort du cancer du sein, et ensuite ont été traitées pour un état qui probablement ne leur aurait jamais causé de problèmes de santé. Et de même chez les hommes, une néoplasie intraépithéliale prostatique de haut grade (HGPIN), un précurseur du cancer bénin est couramment traité à tort comme si c’était un véritable cancer.

« La pratique de l’oncologie aux Etats-Unis a besoin d’une série de réformes et d’initiatives pour atténuer le problème du sur-diagnostic et de sur-traitement du cancer, selon un groupe de travail supervisé par l’Institut National du Cancer, » explique Medscape au sujet de l’étude. « Et peut-être le plus spectaculaire, le groupe dit qu’un nombre de conditions précancéreuses, y compris le carcinome canalaire in situ et les néoplasies intraépithéliales prostatiques de haut grade, ne devraient plus être appelés « cancer ».

Bill Sardi, auteur de « Vous n’avez plus besoin d’avoir peur du cancer » ajoute également :

Le sur-diagnostic se réfère à la détection par mammographie, tests de PSA de cancers qui ne seraient pas devenus apparents à un médecin ou n’auraient pas produit de symptômes décelables par le patient avant qu’il meure d’autres causes. Le cancer est répandu, bien au-delà du nombre de cancers diagnostiqués dans les populations humaines, et la plupart des adultes vont mourir avec leur cancer, mais pas du cancer. Le traitement et les méthodes de dépistage invasives ou toxiques (radiations de rayons X, mammographies, biopsies) pour des tumeurs qui peuvent ne jamais progresser et causer des symptômes ou la mort dans la vie d’un individu représentent des sur-diagnostics et des traitements inutiles.


POUR APPROFONDIR LE SUJET : Les trois films et livres sur la santé les plus CENSURES en 2016 :

La série documentaire « The truth about cancer » (la vérité sur le cancer) – le documentaire : WAXXED (vacciné) – « A mind of your own » (un esprit bien à vous), livre sur la santé mentale par le biais de la nutrition (tous les trois menacent l’institution médicale…).

La vérité sur le cancer est lentement en train d’émerger au fur et à mesure que le charlatanisme du cancer se trouve dévoilé

La bonne nouvelle dans tout cela est que si on vient juste de vous diagnostiquer le cancer, il se peut que vous soyez victime de charlatanisme médical et que vous n’ayez pas vraiment le cancer mettant votre vie en danger.

La première chose la plus importante dans tout diagnostic de cancer est d’être sceptique au sujet de votre oncologue et de vous informer plutôt que d’avoir peur. Ne vous laissez pas leurrer avec un traitement de chimiothérapie toxique par les charlatans du cancer qui se disent médecins. Au lieu de cela, informez-vous, éduquez-vous à ce sujet, obtenez un deuxième avis et consultez un thérapeute holistique pour vous informer sur le vaste éventail d’options de traitements, de changements de mode de vie et d’autres interventions qui peuvent prévenir, traiter et même guérir le cancer.

Vous pouvez commencer par faire un test sur les risques de cancer qui vous aide à déterminer si vous pourriez être à risque.

Vous aurez également besoin de regarder la bande annonce de ce documentaire « Truth about cancer » (la vérité sur le cancer) et vous inscrire pour le prochain symposium gratuit qui présente les pionniers les plus en pointe du monde entier révélant des secrets peu connus au sujet de la prévention du cancer, le diagnostic du cancer et des options de traitement du cancer.

Pensez-y : Même les propres scientifiques du National Cancer Institute ont admis publiquement que de nombreux diagnostics de cancer sont FAUX et ne devraient absolument pas être appelés « cancer ». Mais les médecins charlatans du cancer continuent à l’appeler cancer car c’est ce qui leur procure le plus de patients et de revenus. Ils ne sont pas intéressés par un diagnostic véridique ; ils sont intéressés par leur façon de vous effrayer pour que vous acceptiez une chimiothérapie inutile.

Voilà comment l’industrie du cancer a fait monter ses revenus à 100 milliards de dollars par an avec les traitements. Comme cela a été également publié dans Natural News :

En Amérique aujourd’hui, plus d’argent est dépensé pour traiter le cancer que pour traiter n’importe quelle autre maladie et de loin. En fait, selon NBC News, 100 MILLIARDS de dollars ont été dépensés en traitements de cancer juste l’année dernière….

Si l’on vous diagnostique le cancer en Amérique aujourd’hui et que vous choisissiez de faire confiance au système médical pour votre traitement, vous pouvez dire adieu à votre avenir financier. Même si vous avez une assurance médicale, vous finirez probablement ruiné d’une manière ou d’une autre. Soit vous allez survivre en étant ruiné, soit vous mourrez ruiné.



Ce qui suit narre la façon dont une femme a décrit son expérience avec la chimio…

Ce fluide hautement toxique était injecté dans mes veines. L’infirmière chargée de me l’administrer portait des gants de protection sinon cela lui aurait brûlé la peau si une seule goutte minuscule venait en contact avec sa peau. Je ne pouvais pas m’empêcher de me demander « si de telles précautions sont nécessaires pour l’extérieur de la peau, qu’est-ce que cela me fait à l’intérieur ? A partir de 19 heures ce soir-là, j’ai commencé à vomir et ça a continué pendant deux jours et demi. Pendant mon traitement, j’ai perdu mes cheveux par poignées, j’ai perdu l’appétit, la couleur de ma peau, mon goût pour la vie. J’étais la mort sur pattes.

Ne devenez pas une victime de la FAUSSE industrie du cancer

Ne vous laissez pas victimiser par un diagnostic falsifié de médecins de l’industrie du cancer. Apprenez la vérité au sujet du cancer et ne confiez plus votre santé à des charlatans du cancer (oncologues) qui profitent de votre ignorance et de votre peur.

Source : www.sante-nutrition.org

More Categories

loading...