Images de modèles de Storman. Fourni par Blogger.

Blog Archive

Video Of Day

Text Widget

Sample Text

Rejoignez nous sur Facebook

Popular Posts

Pages

Get Social

Selon Poutine, l’évolution humaine est menacée par les grandes compagnies pharmaceutiques, les OGM et les vaccins

 

Un rapport préparé par le Conseil de sécurité (FISCR) pour le Kremlin révèle que le président Poutine a suggéré des directives allant dans le sens d’une protection de son peuple des denrées alimentaires à base d’OGM et des produits pharmaceutiques occidentaux « à tout prix ».



Le rapport indique que le président Poutine estime que la prochaine étape de l’évolution humaine est actuellement dans une « phase grave » et que les puissances occidentales et mondiales sont en train de « ralentir intentionnellement le processus pour leur gain personnel. »

« Nous, en tant qu’espèce humaine, avons le choix de continuer à développer notre corps et notre cerveaux en suivant une trajectoire ascendante saine, ou nous pouvons suivre l’exemple de l’Ouest de ces dernières décennies et intentionnellement empoisonner notre population avec des aliments génétiquement modifiés, les produits pharmaceutiques, les vaccinations, la restauration rapide qui doivent être classifiés en tant que drogue dangereuse et addictive. »



« Nous devons lutter contre cela.  Avoir une population physiquement et intellectuellement handicapée n’est pas dans notre intérêt », indique le rapport.

Décrivant l’occidental moyen contrôlé par le gouvernement comme « un obèse intensivement vacciné à la limite de l’autisme affalé devant un écran aux prise avec une descente de sirop de maïs à haute teneur en fructose », le rapport indique que de telles tactiques utilisées par les gouvernements pour soumettre leurs citoyens ne sont pas seulement « obscures/maléfiques » mais « contre-productives à moyen et long terme ».



La Russie sous le président Poutine a donné des terres gratuitement ces dernières années aux gens voulant se lancer dans l’agriculture bio de développement durable. L’objectif est de devenir le « premier exportateur » au monde d’aliments non-OGM basés sur une production « écologiquement propre ».

Le rapport du Conseil de sécurité intervient quelques mois après l’annonce faite par le Kremlin de l’arrêt de la production de tous les aliments contenant des OGM, ce qui a été vu par la communauté internationale comme une étape importante dans le combat contre les multinationales comme Monsanto. La Russie continue de montrer la voie dans le domaine de l’agriculture naturelle et biologique.

Source : www.sante-nutrition.org

More Categories

loading...