10 Remèdes naturels pour se débarrasser des chéloïdes


Les chéloïdes sont des cicatrices, des rayures et des bosses sur le corps que beaucoup de gens ont mais sans en être conscients. Si vous savez que vous en avez, nous avons la solution pour vous en débarrasser. Une chéloïde est un type de cicatrices composées principalement de collagène de type 1 (fin) ou de type 3 (début). Elles se traduisent par une prolifération du tissu de granulation au niveau d’une ancienne blessure qui est ensuite remplacée lentement par du collagène de type 1. Les chéloïdes sont des lésions fermes, caoutchouteuses ou fibreuses, des nodules brillantes, et peuvent varier de la couleur naturelle de la peau à une couleur rosée.


Les chéloïdes sont également connues pour être des cicatrices qui ne disparaissent pas. Les chéloïdes se forment peu après la blessure initiale et peuvent s’étendre au-delà de la plaie. Elles apparaissent souvent après un traumatisme, une intervention chirurgicale ou une brûlure, mais peuvent aussi apparaître spontanément. Nous avons ici 10 remèdes qui vous aideront à vous débarrasser des chéloïdes.

1. Le jus de citron

Le jus de citron contient de la vitamine C et des antioxydants et est très efficace dans le traitement de divers types de cicatrices, y compris les chéloïdes. Utilisez du jus de citron frais sur la zone touchée. Laissez agir pendant 30 minutes, puis lavez.

2. L’huile de moutarde

L’huile de moutarde est un remède idéal contre les chéloïdes puisque c’est un agent antifongique puissant. Prenez l’huile de moutarde et appliquez sur la peau environ 3 fois par jour.
3. Le vinaigre de cidre
Le vinaigre de cidre minimise le rougeur et la taille de la cicatrice. Appliquez le vinaigre directement sur la zone touchée et massez doucement de sorte que le liquide soit absorbé par la peau. Avant de répéter le processus, il faut laisser sécher.

4. L’ail

L’ail empêche la prolifération excessive des fibroblastes qui conduisent à des chéloïdes. Appliquez l’huile d’ail sur la cicatrice et attendez 10 minutes avant de laver soigneusement la cicatrice.

5. Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est un très bon agent abrasif et exfoliant. Mélangez 3 mesures de peroxyde et une mesure de bicarbonate de soude pour faire une pâte. Appliquez la pâte directement sur la peau pour accélérer le processus de guérison et réduire l’inflammation.

6. L’aloe vera

L’aloe Vera est très souvent utilisée pour les maladies de la peau puisqu’elle aide à guérir une peau endommagée, à réduire l’inflammation et à maintenir la peau hydratée. Nettoyez la zone d’abord avec de l’eau tiède. Ensuite, appliquez de l’aloe Vera frais ou en gel sur les cicatrices.

7. L’huile de lavande

L’huile de lavande a des propriétés rajeunissantes pour les cellules de la peau, ce qui peut également agir sur les cicatrices. L’huile aide également à la régénération cellulaire de la peau, ce qui prévient contre la permanence des cicatrices. Appliquez l’huile de lavande et massez doucement la zone affectée pendant plusieurs minutes.

8. Bois de santal et eau de rose

L’eau de rose est un tonifiant naturel pour la peau, tandis que le bois de santal possède des propriétés de régénération de la peau. Faites une pâte épaisse avec de l’eau de rose et du bois de santal. Nettoyez la cicatrice avec de l’eau d’abord. Appliquez ensuite la pâte sur la cicatrice avant d’aller au lit. Lavez avec de l’eau tiède au réveil.

9. Le miel

Le miel est un hydratant naturel qui hydrate et soigne la peau. Appliquez du miel frais sur la cicatrice et massez doucement, cela permettra d’éviter l’accumulation des cellules mortes et d’améliorer la circulation sanguine.

10. La terre à foulon

Mélangez une cuillère à café d’eau de rose, une cuillère à café de jus de citron et une cuillère à soupe de terre à foulon pour en faire une pâte. Appliquez la pâte sur la zone affectée et massez doucement jusqu’à ce que la cicatrice devienne molle. Laissez la peau sécher puis remettez une deuxième couche. Laissez reposer le mélange pendant 10 à 15 minutes puis lavez soigneusement avec de l’eau froide.

Source : www.sante-nutrition.org

Ailleurs sur le Web

loading...