Images de modèles de Storman. Fourni par Blogger.

Blog Archive

Video Of Day

Text Widget

Sample Text

Rejoignez nous sur Facebook

Popular Posts

Pages

Get Social

6 moyens de stimuler instantanément votre nerf vague pour soulager l’inflammation, la dépression, les migraines et plus

 

J’ai lu un article hier qui m’a vraiment passionné du fait de toutes ses implications. L’article est intitulé « Hackez le système nerveux », par Gaia Vince


Dans l’article, l’auteur décrit l’expérience d’une femme qui souffrait d’une grave arthrite rhumatoïde handicapante et le traitement qu’elle envisageait à l’aide d’un dispositif qui réduit au minimum l’inflammation en stimulant simplement le nerf vague. Cela signifie qu’en activant le nerf vague, qui agit par le système nerveux parasympathique, nous pouvons influencer dans une grande mesure l’inflammation et le système immunitaire. Le rôle du cerveau sur l’inflammation du corps peut être énorme. Si vous souffrez de problèmes de digestion, d’hypertension artérielle, de dépression ou de tout état inflammatoire, ne manquez pas de lire ce qui suit. Permettez-moi d’expliquer les conséquences possibles étape par étape.

Qu’est-ce que le nerf vague ?

Tout d’abord, le nerf vague est le nerf le plus long du corps : il a son origine dans le cerveau, c’est le dixième nerf du crâne, descend par le cou puis passe autour du système digestif, le foie, la rate, le pancréas, le coeur et les poumons. Ce nerf est un acteur majeur du système nerveux parasympathique, qui a la fonction de repos et de digestion (contrairement au système nerveux sympathique qui a la fonction de « lutte ou fuite »).

Tonus vagal

Le tonus du nerf vague conditionne l’activation du système nerveux parasympathique. Le tonus vagal est mesuré par le suivi de votre rythme cardiaque par rapport à votre rythme de respiration. Votre rythme cardiaque s’accélère un peu lorsque vous inspirez, et ralentit un peu lorsque vous expirez. Plus il y a de différence entre votre rythme cardiaque en inspirant et votre rythme cardiaque en expirant, plus votre tonus vagal est élevé. Un tonus vagal élevé signifie que votre corps peut se détendre plus rapidement après le stress.

Qu’implique un tonus vagal élevé ?

Un tonus vagal élevé améliore la fonction de plusieurs systèmes corporels, entraînant une meilleure régulation de la glycémie, une diminution du risque d’accident vasculaire cérébral et de maladie cardiovasculaire, une diminution de la pression artérielle, une meilleure digestion grâce à une meilleure production par l’estomac d’enzymes de base et d’enzymes digestives et moins de migraines. Un tonus vagal élevé est également associé à une meilleure humeur, moins d’anxiété et plus de résistance au stress. L’un des rôles les plus intéressants du nerf vague, c’est qu’il décrypte le microbiote intestinal et envoie une réponse afin de moduler l’inflammation selon qu’il détecte des organismes pathogènes ou non. C’est ainsi que le microbiote intestinal peut avoir un effet sur votre humeur, vos niveaux de stress et l’inflammation en général.

Qu’implique un tonus vagal faible ?

Un tonus vagal faible est associé à des problèmes cardio-vasculaires et AVC, la dépression, le diabète, le syndrome de fatigue chronique, des troubles cognitifs, et une fréquence beaucoup plus élevée de conditions inflammatoires. Les états inflammatoires comprennent toutes les maladies auto-immunes (polyarthrite rhumatoïde, la maladie de l’intestin inflammatoire, l’endométriose, la maladie auto-immune de la thyroïde, le lupus et bien d’autres).

Comment augmenter le tonus vagal ?

Dans l’article mentionné plus haut, le tonus vagal a été augmenté grâce à un dispositif qui a stimulé le nerf vague. La bonne nouvelle, c’est que vous avez accès à cette stimulation vous-même, mais cela demande une pratique régulière. Dans une certaine mesure, vous êtes génétiquement prédisposé à divers niveaux de tonus vagal, mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas le changer. Voici quelques façons de tonifier le nerf vague :

1. Respiration lente, rythmée, dans le diaphragme. Respirez à partir du diaphragme plutôt que de façon superficielle du haut des poumons, cela va stimuler et tonifier votre nerf vague.

2. Fredonner. Du fait que le nerf vague est connecté aux cordes vocales, fredonner le stimule mécaniquement. Vous pouvez fredonner une chanson ou même, encore mieux, répéter le son « OM ».

3. Parler. De même, parler procure une aide au nerf vagal du fait de sa connexion aux cordes vocales.

4. Laver votre visage à l’eau froide. Le mécanisme n’est pas connu, mais l’eau froide sur votre visage stimule le nerf vague.

5. Méditation, surtout une méditation d’amour et de bonté qui favorise des sentiments de bienveillance envers vous-même et envers les autres. Une étude de 2010 par Barbara Fredrickson et Bethany Kik a constaté que l’augmentation des émotions positives conduit à une augmentation de proximité sociale, et une amélioration du tonus vagal.

6. Equilibrer le microbiote intestinal. La présence de bactéries saines dans l’intestin crée une boucle de rétroaction positive par le nerf vague, ce qui augmente son tonus.

Les conséquences de ces simples pratiques sur votre santé en général et en particulier sur l’inflammation sont considérables. Si vous souffrez d’une maladie inflammatoire, de troubles digestifs, d’hypertension artérielle ou de dépression, il est expressément recommandé de s’occuper du tonus vagal.

 Nous savons depuis des années que les exercices de respiration et la méditation sont utiles pour notre santé, mais il est si fascinant d’apprendre le mécanisme par lequel ils agissent. J’espère que ce court article vous a inspiré pour commencer la pratique de la méditation, comme il m’a inspiré à le faire moi-même, et également à continuer à chercher les autres façons de gérer les réponses inflammatoires du corps.

Source : www.sante-nutrition.org

More Categories

loading...