Images de modèles de Storman. Fourni par Blogger.

Blog Archive

Video Of Day

Text Widget

Sample Text

Rejoignez nous sur Facebook

Popular Posts

Pages

Get Social

Il attrape la bouche de son chien et se met à souffler, tous les propriétaires de chiens doivent savoir ça!

 

Personne ne veut penser à son chien en souffrance ou en situation d’urgence médicale. Mais être préparé à affronter ces situations extrêmement rares peut faire la différence entre la vie et la mort.


Il y a certainement des situations sur le long terme sur lesquelles on peut garder un œil, comme un cancer canin. Mais il est aussi important de savoir quoi faire si votre chien cesse de respirer ou n’a pas de pouls.

Ce regard exclusif sur la réanimation cardio-respiratoire pour chiens permet de s’assurer que chaque propriétaire de chiens a les compétences requises dans une situation de vie ou de mort.

Savoir comment faire la réanimation cardio-respiratoire est une information vitale que je m’assurerai de conserver pratique, avec les numéros d’urgence de mon vétérinaire et de l’hôpital vétérinaire le plus près.

Regardez ci-dessous comment exercer le RCR, la respiration artificielle et la méthode de Heimlich, si elles devaient être nécessaires. Assurez-vous de discuter de celles-ci et de toute considération médicale pour votre canidé avec votre vétérinaire si vous avez des questions.

Alors que la plupart des gens n’aura jamais à faire le RCR sur leurs toutous, cette information est importante pour tous !

Parce que l’aide prendra du temps à arriver, il est important d’appeler aux urgences vétérinaires dès que vous réalisez que votre chien est en détresse. Si possible, demandez à quelqu’un d’autre de le faire pour vous alors que vous vous occuperez de votre animal. Si vous êtes seul, appelez rapidement et commencez le RCR dès que vous le pourrez. À des mesures préventives, assurez-vous de conserver le numéro de l’hôpital vétérinaire ou de votre vétérinaire en évidence.


La première chose à faire est de vérifier si votre animal respire. Le RCR n’est pas nécessaire si votre chien respire ou a un pouls.

Afin de déterminer s’il a arrêté de respirer :

·             Observez les mouvements de son poitrail

·             Placez votre main devant son museau afin de voir si vous sentez de l’air passer


Si votre chien respire, mais demeure en détresse, ne faites pas le RCR et emmenez-le chez le vétérinaire. S’il ne respire pas, allez-y avec le RCR.

Assurez-vous que sa gorge ne soit pas obstruée

Si vous voyez que votre chien ne respire pas, vous devriez vérifier sa gorge afin de vous assurer qu’elle n’est pas obstruée. S’il s’étouffe ou que quelque chose bloque sa gorge, vous devez l’enlever immédiatement. Le RCR ne pourra être effectué si quelque chose empêche l’air de passer. Essayez d’enlever ce qui bloque avec vos doigts ou des pinces. Si vous en êtes incapable, vous devrez faire la méthode d’Heimlich, ci-dessous. Si rien ne bloque, vérifiez le pouls de votre animal.


Si vous découvrez que quelque chose bloque les voies respiratoires de votre chien et ne pouvez le retirer avec vos doigts, vous devrez faire la méthode d’Heimlich.

Pour ce faire :

·             Placez-vous derrière votre chien et penchez-vous

·             Placez un poing derrière/sous la dernière côte et placez votre autre main dessus

·             Tirez et soulevez, en faisant cinq pressions sur l’abdomen

Vous devrez ensuite vérifier les voies respiratoires de votre chien encore une fois. Si l’objet y est toujours, répéter la méthode d’Heimlich.

Si l’objet a été expulsé et que votre chien ne respire toujours pas, vérifiez son pouls.

Avant de faire le RCR, vous devez vérifier s’il y a un pouls.


Selon Canine Journal « L’artère fémorale située dans l’intérieur de la cuisse arrière est l’endroit le plus facile pour trouver le pouls de votre chien. Placez votre main à la jonction de la cuisse au corps.

Vous devriez sentir un léger creux où l’artère fémorale est plus près de la peau. Utilisez vos doigts et appuyez en douceur afin d’essayer de ressentir le pouls. »

En alternative, vous pouvez aussi essayer de vérifier le pouls en plaçant votre main au niveau du cœur de votre chien ou en appuyant doucement sur le coussinet principal de ses pattes avant.

Si vous sentez un pouls mais que votre chien ne respire pas, vous ne devriez pas faire le RCR mais plutôt la respiration artificielle, comme ci-dessous.

Si votre chien n’a pas de pouls, c’est le moment de commencer le RCR.


Pour faire les compressions :

·             Étendez votre chien sur le côté et placez-vous derrière son dos.

·             Placez vos paumes l’une par-dessus l’autre, directement au-dessus de la partie large des côtes. Si vous avez un petit chien, sous les 30 lbs, vous pouvez utiliser votre pouce et vos doigts à la place.

·             Gardez vos coudes droits et comprimez sur une profondeur d’à peu près le quart de la largeur de la poitrine de votre chien.

·             Comprimez à raison de 100 compressions par minute.

Selon PetMD, si vous faites le RCR seul, vous devriez faire cinq compressions avant d’arrêter de souffler de l’air.


Selon PetMD « si seulement une personne est disponible, soufflez dans le nez du chien une fois pour chaque série de 5 compressions. Si deux personnes sont disponibles, soufflez une fois toutes les deux ou trois compressions. »

Pour faire la respiration artificielle :

·             Tenez la mâchoire de votre chien complètement fermée pour éviter que l’air ne s’échappe.

·             Pour un gros chien, placez votre bouche par-dessus sa truffe. Pour un petit chien, placez votre bouche sur sa truffe et sa bouche.

·             Soufflez de l’air dans ses narines en vous assurant que la poitrine de votre chien se gonfle à chaque respiration.

·             Retirez votre bouche entre chaque expiration afin de laisser l’air s’échapper.

Si vous faites le RCR, retournez aux compressions après chaque expiration.

Si vous découvrez que votre chien a un pouls mais ne respire pas, Canine Journal rapporte que vous devriez administrer une respiration toutes les deux à trois secondes, à un rythme stable de 20 à 30 respirations par minute.


Toutes les deux minutes, vous devriez arrêter et réévaluer la situation. Vérifiez si votre chien recommence à respirer ou a un pouls.

Si vous découvrez qu’il respire ou a un pouls, arrêtez le RCR. S’il n’a toujours pas de pouls, continuez.


Il est important que votre chien ait de l’attention médicale dès que possible.

Alors que personne ne veut voir son chien en détresse, il est très important d’y être préparé en cas d’urgence.

Savoir comment estimer la situation de votre chien et faire le RCR pourrait potentiellement lui sauver la vie.

Si vous avez des questions à propos du RCR et des bonnes pratiques en cas d’urgence, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

Source  : www.ayoye.com

More Categories

loading...