Images de modèles de Storman. Fourni par Blogger.

Blog Archive

Video Of Day

Text Widget

Sample Text

Rejoignez nous sur Facebook

Popular Posts

Pages

Get Social

Découverte d’un mystérieux miel qui tue toutes les bactéries

 


Des chercheurs australiens ont été étonnés de découvrir un remède juste sous leur nez, un miel vendu dans un magasin d’alimentation naturelle comme médecine naturelle.


Loin d’être un aliment de santé obscur avec des qualités de guérison douteuses, les scientifiques ont découvert que ce miel tue toutes les bactéries, y compris les « superbactéries » résistantes aux antibiotiques qui infestent les hôpitaux et tuent des patients dans le monde entier.

Certaines bactéries sont devenues résistantes à tous les médicaments antibactériens couramment prescrits. Mais les scientifiques ont découvert que le miel de Manuka a tué toutes les bactéries ou agents pathogènes qui ont été en contact avec ce miel.

En application externe il agit sur les infections cutanées, les piqûres, et les coupures.

Le fait que ce mystérieux miel soit remarquable est dû au fait qu’il ne provient que des abeilles se nourrissant des théiers indigènes en Australie et en Nouvelle-Zélande, a déclaré Dee Carter, de l’École des Biosciences Moléculaires et Microbiennes de Sydney.

Ces résultats vont probablement avoir un impact majeur sur la médecine moderne et pourraient conduire à une gamme de produits à base de miel pour remplacer les crèmes antibiotiques et antiseptiques.


Les deux fils du professeur Carter, Marty 8ans et Nicky 6ans, trouvent drôle que leur mère leur mette du miel sur leurs plaies. Mais elle ne jure que par ça, selon elle il guérit rapidement n’importe quelle infection.

« Le mot miel a une résonance chaleureuse et peu scientifique, c’est la raison pour laquelle nous avions besoin de la science pour valider les allégations le concernant, » a-t-elle déclaré.

Les propriétés curatives du miel et de différents types de miel ont été découvertes par les cultures autochtones il y a des milliers d’années, et panser les blessures avec du miel était courant avant l’apparition des antibiotiques.

« La plupart des bactéries qui provoquent des infections dans les hôpitaux sont résistantes à au moins un antibiotique, et il y a un besoin urgent de nouvelles façons de traiter et de contrôler les infections, » a déclaré le professeur Carter.

« Les nouveaux antibiotiques ont tendance à avoir de courtes durées de conservation, car les bactéries deviennent rapidement résistantes. De nombreuses grandes entreprises pharmaceutiques ont cessé de produire des antibiotiques en raison de leur difficulté à rentrer dans leurs frais. Développer des solutions alternatives efficaces pourrait donc sauver de nombreuses vies. »

Le professeur Carter a déclaré que ce qui est fascinant est qu’aucune des bactéries utilisées pour tester le miel, y compris les superbactéries comme les bactéries carnivores, n’a développé d’immunité.

Elle a dit qu’un composé dans le miel appelé méthylglyoxal fait succomber les bactéries, lorsqu’il est combiné avec d’autres composés non identifiés.

Les résultats du projet de recherche ont été publiés dans le journal européen de microbiologie clinique et des maladies infectieuses.

Source : www.sante-nutrition.org

Partagez sur : 

More Categories

loading...