Images de modèles de Storman. Fourni par Blogger.

Blog Archive

Video Of Day

Text Widget

Sample Text

Rejoignez nous sur Facebook

Popular Posts

Pages

Get Social

La douleur d’une maman qui a perdu son petit garçon de 2 mois après une série de vaccins

 


Mon histoire


Je veux que le monde entier sache !

S’il vous plaît, copiez, partagez, citez- faites tout ce que vous pouvez pour que le monde sache !

LES DOMMAGES CAUSES PAR LES VACCINS SONT BIEN REELS !

Le RISQUE EXISTE VRAIMENT ! Votre enfant n’est nullement à l’abri. Les vaccins peuvent frapper ceux qui s’y attendent le moins – comme ce fut mon cas.

Je m’appelle Suzanne Fuhri. J’ai deux filles qui sont nées en 1994 et 1995. Mes filles ont reçu leurs vaccins quand elles étaient petites. Je n’ai dès lors pas pensé qu’il me fallait faire une recherche personnelle quand mon petit garçon est né. Je ne savais pas que le programme de vaccinations avait été modifié. Aujourd’hui, les bébés reçoivent beaucoup plus de vaccins.

Mon fils, Tommy est né le 28 septembre 2012. Le 29 novembre 2012, alors qu’il avait deux mois, je l’ai conduit à sa première visite médicale. Deux jours plus tard, il était mort !

Je vis ma vie de tous les jours avec un cœur brisé. En ce qui vous concerne, vous avez le pouvoir d’éviter pareil drame à votre famille.

C’est chaque jour que je me pose la même question : comment ai-je pu les laisser faire pareille chose à mon bébé ?

Le médecin a injecté tous ces vaccins à mon petit garçon, et je lui faisais confiance ! Je croyais en toute confiance que les vaccins qu’il administrait à mon petit étaient tout à fait sans danger.

Ce médecin et tout son personnel ont été mis au courant du décès de mon fils – ils n’ont cependant jamais pris la peine de téléphoner ou d’envoyer le moindre mot. Ils savaient pourtant que Tommy était mort. Ils ne s’en sont guère souciés. Se seraient-ils dit qu’ils ne feraient plus d’argent avec nous parce qu’il n’y aurait jamais plus de visite médicale et des VACCINS POISONS ?


Mon petit me manque tellement !

Aujourd’hui ça me fend le cœur de réaliser que je n’avais pas fait mes propres recherches sur les vaccins. Pourtant l’information était disponible à peu près partout. Il suffisait que je me donne la peine de me renseigner.


Je pensais vraiment bien faire.

Je pensais que je faisais la meilleure chose au monde pour mon petit Tommy.

C’est après la toute première série de vaccins que j’ai perdu mon petit garçon.

Aujourd’hui mes bras sont vides, douloureusement vides !

A vous, parents, je voudrais vous prier de permettre que ma douleur puisse vous aider à prendre une décision sage. J’avais pensé qu’il n’y aurait aucun problème avec Tommy. J’avais tort ! Impossible de « retirer » une vaccination une fois qu’elle a été faite !

Comment est-il pensable que l’on puisse injecter tous ces ingrédients toxiques dans un petit corps fragile qui ne peut se défendre ET QUE L’ON INJECTE AUTANT DE VACCINS A LA FOIS !

IL EST TERRIBLE DE RÉALISER QU’IL EST IMPOSSIBLE DE REVENIR EN ARRIÈRE ! MON PETIT TOMMY EST PARTI !

Je pensais avoir un médecin de confiance, aimable, rempli de compassion. Je pensais que les vaccins étaient sans danger.

Les médecins sont payés. Ils injectent des vaccins qui peuvent s’avérer mortels ou provoquer de graves dommages chez certains bébés. Ils savant que ces risques existent, mais chaque vaccination rapporte de l’argent…

Même un seul vaccin peut être le vaccin de trop !

Il a malheureusement fallu que je perde mon petit garçon pour pouvoir apprendre la vérité, pour pouvoir apprendre que les vaccins peuvent être dangereux. Pourquoi n’ai-je pas fait confiance à la Nature ? Elle nous a donné un système immunitaire pour nous défendre contre les infections et les maladies.

Je vous en prie, ne prenez pas le risque. Cela n’en vaut pas la peine. Il y a tellement de choses qu’il est possible de faire pour se maintenir en bonne santé. Les vaccins sont TROP DANGEREUX !

Je ne puis malheureusement faire revenir mon petit garçon, mais je puis évoquer ma douleur pour avertir d’autres parents. Je voudrais vous exhorter de faire les recherches que j’ai omises de faire.

Source : www.onsaitcequonveutquonsache.com

Partagez SVP

More Categories

loading...