Petite fille de 9 ans paralysée 3 jours après le vaccin contre la grippe


Jusqu’à ce qu’elle reçoive le vaccin contre la grippe, la petite Mary Sue était heureuse et en parfaite santé. Trois jours après avoir reçu le vaccin contre la grippe la petite fille fut paralysée. On diagnostiqua une maladie rare. Que s’est-il passé ?


Un journaliste s’adresse à la maman : Merci de nous avoir rejoints ce matin !

La maman : Merci aussi !

Journaliste : Que s’est-il donc passé et êtes-vous certaine, de même que le médecin qu’il y a un lien direct entre la vaccination contre la grippe que votre petite fille a reçue et la paralysie qui a suivi ?

La maman : les médecins ne veulent ni confirmer ni nier la chose.- Mon mari et moi-même avons effectué toutes les recherches nécessaires et nous avons acquis la certitude que c’est bien la vaccination qui a mis notre fille dans pareil état. C’était une petite fille heureuse et en parfaite santé. Elle courait, jouait quand tout cela est arrivé. Elle n’avait aucun problème de santé préexistant.


A l’hôpital, ils ont fait quantité de tests pour trouver une autre cause que le vaccin et qui aurait pu expliquer ce qui est arrivé, mais ils n’ont rien trouvé.

Journaliste : après avoir reçu le vaccin, la petite vous a paru être en bonne forme, et que s’est-il passé quelques jours plus tard ?

La maman : Lundi soir après l’école (elle est en 3ème année) elle a mangé, puis s’est mise au lit. A 10 heures, son père et moi avons été vérifier si tout allait bien. Nous avons vu que tout nous paraissait normal.


Mais le lendemain matin Mary Sue ne s’est pas levée comme d’habitude vers 6 heures, 6 heures et demi. Je suis allée la voir et…oh mon Dieu, elle ne pouvait plus me parler !

Journaliste : Elle ne pouvait plus vous parler ? Incroyable ! C’est absolument horrible ! – Combien de temps vous a-t-il fallu pour établir le lien entre la paralysie et la vaccination contre la grippe ? Nous avons dû attendre deux ou trois jours pour obtenir un diagnostic. J’étais littéralement paniquée par ce qui arrivait.


J’ai appelé mon mari puis les secours d’urgence, et j’ai suivi l’ambulance qui transportait ma fille. A l’hôpital, ma fille a passé un examen IRM. Et le diagnostic est tombé: Mary Sue était atteinte de troubles cérébraux : encéphalomyélite aiguë disséminée.


Journaliste : Il y a aujourd’hui tellement d’états qui exigent que les enfants reçoivent ce vaccin pour pouvoir fréquenter l’école. Les parents sont obligés de faire vacciner leurs enfants. Aujourd’hui, vous êtes contre le vaccin antigrippal ?

La maman : Non. La seule chose que je veux dire aux parents c’est de bien écouter notre histoire, de comprendre tout ce qui est arrivé à notre fille, de ne pas hésiter à poser des questions, de s’informer sérieusement pour pouvoir faire un choix vraiment éclairé en collaboration avec votre médecin.

Journaliste : quel type de questions faudrait-il poser ?

La maman : Il faut demander que l’on vous donne la liste des effets secondaires possibles, et ce, pour n’importe quel vaccin, bref tout ce que les vaccins peuvent provoquer. Faites vos recherches, posez des questions au médecin, posez les bonnes questions, puis faites un choix qui soit éclairé.

Journaliste : n’importe quel médecin honnête pourra vous dire que ce qui est arrivé à votre fille pourrait être un effet secondaire du vaccin. En général, les parents ne savent pas et ils devraient sûrement être mieux informés.

Journaliste : Aujourd’hui, la petite Mary Sue  parvient à légèrement bouger ses jambes, mais elle n’a pas de bonnes réactions motrices. Elle ne sait toujours pas marcher et elle est clouée dans un fauteuil roulant !


Source :www.onsaitcequonveutquonsache.com

Unordered List

loading...