Images de modèles de Storman. Fourni par Blogger.

Blog Archive

Video Of Day

Text Widget

Sample Text

Rejoignez nous sur Facebook

Popular Posts

Pages

Get Social

La Turquie vient de légaliser la pédophilie en abaissant l’âge de consentement à 12 ans

 


Une dispute a éclaté entre les gouvernements turc et autrichien concernant une décision de la Cour Constitutionnelle de la Turquie pour abaisser l’âge de consentement à 12 ans en Turquie.


La décision, prise le mois dernier, a été rapporté par plusieurs journaux autrichiens dont les grands titres ont été affichés dans l’aéroport international de Vienne. Cela a provoqué la fureur du ministre des affaires étrangères turc. Les grands titres ont par la suite été retirés des kiosques et des affiches publicitaires.

Plus tôt ce mois-ci, Le journal turc Hurriyet a rapporté:

La Cour constitutionnelle a jugé qu’il fallait annuler une disposition qui punit tous les actes sexuels avec des enfants de moins de 15 ans en tant qu’ »abus sexuels », ce qui a provoqué la fureur des universitaires et des militants des droits des femmes qui avertissent que la décision conduira à des cas de maltraitance d’enfants qui resteront impunis.La Cour constitutionnelle a examiné la question lors d’une demande auprès d’un tribunal de province, qui se plaignait que la loi actuelle ne fait aucune distinction entre les groupes d’âge dans les cas d’abus sexuels des enfants et traite un enfants 14 ans de la même façon qu’un enfant de 4 ans.

Le tribunal de province a déclaré la loi ne prévoit pas de conséquences juridiques pour le «consentement» des victimes dans les cas où l’enfant victime est âgé de 12 à 15 ans tant qu’il est en mesure de comprendre la signification de l’acte sexuel. « Cela crée un déséquilibre entre les avantages et les sanctions qui doivent être conservés dans le crime et la punition juridique, » a indiqué l’application.Avec sept voix contre six, la Cour constitutionnelle a convenu avec le tribunal local la décision d’annuler la disposition. La décision entrera en vigueur le 13 janvier 2017.

Cela a été interprété alors que la cour demandait la clémence pour des relations sexuelles avec de jeunes adolescents « consentants », bien que les partisans du régime dans le pays ont dit que cela signifiait simplement des peines plus sévères pour les agresseurs d’enfants plus jeunes.

Kronen Zeitung a rapporté que le tribunal de province selon que le consentement d’un adolescent 15 ans était à peine différent de celui d’un enfant de 12 à 14 ans. Ils ont fait valoir que la capacité mentale d’un enfant de 12 ans n’était pas très différent de celle d’un adolescent de 15 ans.

Mais les activistes locaux n’ont pas accueilli la décision.

« Tout d’abord, tous les individus qui ont en dessous de 18 ans sont des ‘enfants’ selon les conventions internationales. Chercher le consentement d’un enfant dans les cas d’abus sexuels est hors de question, » a dit le professeur Bahar Gokler, le président de l’Association pour Prévenir les Abus et la Négligence avec les Enfants.

Il a déclaré que la décision était une « calamité ».

Pendant ce temps, le gouvernement Turc semble être plus concerné par l’information rapportée dans la presse que l’information en elle-même.

« Ce grand titre [autrichien] salit l’image de la Turquie, et est faux, » a déclaré un diplomate turc à son collègue autrichien qui a été convoqué au ministère.

« La Turquie autorise des relations sexuelles avec des enfants en dessous de 15 ans, » stipulait le grand titre incriminé.

« Notre dégoût et réaction quant à cet affichage qui ternit l’image de la Turquie et désinforme le public sciemment a été fortement relayé au chargé d’affaires, » a ajouté le fonctionnaire du ministère.

Il reste des confusions quant aux lois concernant l’âge de consentement en Turquie, qui diffèrent d’un enfant à un autre, et qui présentent des différences pour ceux qui étaient consentants – ou pas – d’avoir des relations avec des adultes plus vieux qu’eux.

Canan Gullu, directrice de l’Association des organisations des femmes en Turquie a aussi exprimé sa détresse quant à la décision de justice de la cour en disant, « les gens seront capables d’enlever des enfants, de les violer et de se marier avec très tôt. »

Source

More Categories

loading...