Un chiot tient son ami dans ses pattes après qu’ils aient été recueillis par des nonnes.


Un groupe de nonnes bouddhistes attentionnées a recueilli ce duo après qu’il ait été trouvé vagabondant dans les environs.

Les images montrant un chiot tenir son petit copain dans ses pattes après qu’ils aient été recueillis par des nonnes sont devenues virales en Chine, dès leurs publications en ligne elles ont fait fondre la communauté des internautes.

Le site internet Shanghaiist a mentionné dans un article que l’adorable série de photographies montrant un petit chien brun tenant dans ses petites pattes un chiot noir encore plus petit comme s’il souhaitait protéger son meilleur ami.

Un groupe de nonnes bouddhistes attentionnées a recueilli ce duo après qu’il ait été trouvé vagabondant dans les environs. Ni l’emplacement du temple ni l’endroit où les nonnes ont trouvé les chiots n’ont été révélés.

Les utilisateurs de Weibo ont été complètement captivés par les deux adorables toutous, tombant à bras raccourcis sur leurs précédents maîtres insensibles qui les ont abandonnés dans la rue.

« Comment peut-on être aussi cruel ? Ils n’auraient pas dû acheter des chiens s’ils n’étaient pas capables de s’en occuper correctement ! « , a déclaré un des utilisateurs de Weibo.

Un autre a remarqué la tristesse dans les yeux des chiots : « Oh, pauvres chiots ! Regardez leurs regards tristes, ils ont dû terriblement souffrir dans la rue ! »

« J’ai peur que les chiens meurent de faim, car nous savons tous que les nonnes ne mangent pas de viande ! Que vont-elles leur donner à manger ? », a commenté un autre utilisateur du site chinois.

Ce n’est pas la première fois qu’une « étreinte » de chiots fait le tour du web.

Un autre article concernant un cliché de deux chiots se tenant dans leurs pattes est devenu viral après qu’il ait été publié avec une légende demandant aux utilisateurs de faire un don afin de les sauver de l’euthanasie.

Il s’agissait de Kala et Keira, qui étaient abritées par le refuge de la Humane Society en Alabama aux Etats-Unis, lorsque la photographie a été prise.

Une fois de plus, les réseaux sociaux ont fait la preuve de leur puissance, car après seulement deux heures et six minutes elles ont toutes les deux été adoptées par un vétérinaire qui est resté anonyme.

Source

Unordered List

loading...