Voici les signaux d’alarmes envoyés par le corps un mois avant l’AVC.

Il existe 2 types d’accidents vasculaires cérébraux : ischémique et hémorragique. Un accident vasculaire cérébral se produit quand un vaisseau sanguin qui transporte l'oxygène et des nutriments vers le cerveau est soit bloqué par un caillot ou éclate .


Quand cela se produit, une partie du cerveau est privée le sang (et de l'oxygène) les cellules du cerveau.

Ceci se traduira donc par des signes parfois discrets puis plus importants. Les signes précurseurs correspondent donc aux micro lésions vasculaires selon la zone touchée.

Selon la source de l'article , Nous pouvons retrouver un mois avant l’accident cérébral, des changements soudains et persistants qu’il faudra relever et prendre au sérieux : Hoquet  tenace. ,Vertiges, étourdissement ,Trouble de la conscience et délire. ,Douleur. ,Modifications respiratoires, Hallucinations. ,Crises d’épilepsie ,Changements de comportement et d’humeur.,Des infections récurrentes.

Les symptômes d'alerte

Chaque minute compte avant que les lésions soient irréversibles. Plusieurs signes peuvent être indicateurs d'un AVC :

- difficultés à parler

- engourdissement, faiblesse ou paralysie d'apparition brutale d'une moitié du corps, d'un bras, d'une jambe ou du visage

- troubles de la vision, mal de tête sévère et soudain n’ayant aucune cause connue.

- troubles de l’équilibre, de la coordination ou de la marche

Source 

Ailleurs sur le Web

loading...