Images de modèles de Storman. Fourni par Blogger.

Blog Archive

Video Of Day

Text Widget

Sample Text

Rejoignez nous sur Facebook

Popular Posts

Pages

Get Social

Monsanto: Deux tiers des pays européens rejettent les OGM

 




Comme Monsanto se bat pour obtenir le contrôle des semences du monde entier de l’agriculture en répartissant les cultures des organismes génétiquement modifiés ( OGM )  à travers le monde – avec le soutien du gouvernement américain selon Wikileaks-.

Il y’a une énorme opposition de la part du reste du monde, où de nombreux pays ne se sont pas contenté par de simples étiquetages mais sont même allés jusqu’à interdire totalement les OGM.
Nous savons que les OGM ne sont pas entièrement acceptés dans le monde mais quels pays ont renforcé leurs préoccupations au sujet de la sécurité concernant les OGM avec des interdictions ? ( Sustainable Pulse– source d’infos sur les OGM- a décidé de faire cette recherche ).

Dans ces 38 pays, les cultures des organismes génétiquement modifiés sont interdites par le gouvernement avec le soutien des scientifiques du pays, les médecins et les agences environnementales.

Monsanto a longtemps prétendu que “la science” était de son côté comme si les mouvements anti-OGM et organic movements n’avaient aucun motif valable – mais la vérité a fait surface. Les interdictions des OGM sont à présent courante dans le monde entier, c’est ce que la recherche du site a constaté.

 En Europe, 28 pays ont interdit la culture des OGM.


Vert: pays avec interdiction nationale d’OGM. Jaunes: pays avec moratoire national. Orange: pays sans interdiction. Source


La liste de ces pays est la suivante:


Azerbaïdjan, Autriche, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Croatie, Chypre, le Danemark, la France, l’Allemagne, la Grèce, Hongrie, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, la Moldavie, les Pays-Bas, Irlande du Nord, Norvège, Pologne, Russie, Écosse, Serbie, Slovénie, Suisse, Ukraine et Pays de Galles.

Les pays qui font partie de l’Union européenne ont une option de retrait de cultures d’OGM par une règle de la Commission européenne adoptée en Mars 2015. L’interdiction visait surtout le maïs de Monsanto MON 810, sachant que d’autres variétés de plantes de maïs ou autres sont largement rejetées à travers l’Europe.

En Amérique, 4 pays ont mis des interdictions en place :

Belize, l’Équateur, le Pérou et le Venezuela.

Il y a également 4 pays en Asie qui ont interdit la culture d’OGM :

Bhoutan, Kirghizistan, l’Arabie Saoudite et la Turquie.

Et deux pays d’Afrique qui ont fait la même chose sont :

Algérie et Madagascar.

Liens vers des rapports détaillés sur chaque pays sont disponibles sur Pulse durable .

Liste des pays qui cultivent les OGM:

Actuellement, il y a 28 pays qui cultivent les OGM :

Les États-Unis est le plus grand producteur avec 73,1 millions d’hectares de maïs, de soja, de coton, de canola ( colza ), de betterave à sucre, de luzerne, de papaye et de courge ( Regardez comment un ancien président a donné un laissez-passer gratuit pour permettre ça à Monsanto, cliquez ici)

 Le second est le Brésil avec 42,2 millions d’hectares de soja, de maïs et de coton. Ils sont suivis par l’Argentine avec 24,3 millions d’hectares de culture, les mêmes au Canada avec 11,6 millions d’hectares, soit le canola, le maïs, le soja, la betterave à sucre, et l’Inde avec 11,6 millions d’hectares de coton.

Un hectare est une unité métrique de mesure carrée et qui est d’environ 10 000 mètres carrés.
Les pays qui cultivent les aliments OGM par année et la quantité d’hectares

D’autres pays cultivant des OGM:

l’Australie, le Bangladesh, la Bolivie, le Burkina Faso, le Chili, la Chine (où les chiffres sont relativement faibles et une opposition à ces produits se prépare), la Colombie, le Costa Rica (qui a fait des efforts récents pour devenir anti-OGM) , Cuba (qui a  cependant résisté à la pression des États-Unis pour l’utilisation de plus de graines OGM) République tchèque, le Honduras, le Mexique, Myanmar, Pakistan, Paraguay, Philippines, Portugal, Roumanie, Slovaquie, Afrique du Sud, l’Espagne, le Soudan et l’Uruguay .

Bien sûr, il faut savoir qu’il y a maintenant davantage de pays qui interdisent la culture d’OGM que de les faire pousser seulement.

Et pour ajouter l’insulte à l’injure, ils ont également été interdits en Écosse, le pays d’origine du fondateur de Monsanto Hugh Grant. Cette technologie ne semble plus “nourrir le monde” maintenant, n’est-ce pas?

 Source

More Categories

loading...