Images de modèles de Storman. Fourni par Blogger.

Blog Archive

Video Of Day

Text Widget

Sample Text

Rejoignez nous sur Facebook

Popular Posts

Pages

Get Social

Se ronger les ongles l'a mené à la mort !

 




John Gardener, un anglais de Wigan âgé de 40 ans, souffre d’un trouble d’anxiété généralisé et de dépression depuis bien longtemps et a commencé à se ronger les ongles. Il était bien loin de se douter que cette manie, en toutes apparences inoffensive, aurait des conséquences dramatiques.

Il n’avait que 10 mois quand on a diagnostiqué chez lui un diabète. Pour toute sa vie, il aura besoin de deux injections d’insuline quotidiennement. Le diabète lui cause d’autres ennuis de santé et il finit par aussi développer une maladie cardiaque. Sa jambe est tellement ulcérée à cause du diabète en 2011 qu’il faut la lui amputer. À partir de ce moment, ses problèmes psychologiques ne feront que s’aggraver.

Plus le temps passe, plus John se ronge les ongles, au point que c’en est excessif. Son médecin, le Dr. Daniel Vernon, remarque le mauvais était de ses ongles et qu’il a perdu toute sensation au bout des doigts.
Peu importe à quel point il les ronge, John ne ressent plus la douleur et il se rend fréquemment à l’hôpital pour de sévères saignements. Ses doigts finissent par s’infecter, provoquant ainsi un sepsis qui se répand dans son corps à toute allure. Malgré les antibiotiques qu’il prend pour lutter contre l’infection, le traitement est inefficace et John doit se faire amputer les doigts. L’opération réussi, son état s’améliore et l’infection disparaît.

Ce n’est malheureusement que temporaire, car John décède d’une crise cardiaque peu après son quarantième anniversaire. Celle-ci est causée par l’infection qu’il a contractée à force de se ronger les ongles.

Son décès bouleverse son entourage, notamment sa mère : « Cela a vraiment dévasté notre famille, nous aurions pu l’aider davantage. Je ne souhaiterais ça au fils de personne d’autre - c’est épouvantable. »

Les problèmes psychologiques ne sont pas à prendre à la légère et il faut consulter un professionnel au plus tôt. Tout changement de personnalité pouvant nuire à une personne ou son entourage doit être pris au sérieux, autant que l’anxiété, la dépression et les troubles alimentaires.

Source

More Categories

loading...